Les News

de Léman Risk & Consulting

 

Lettre d’information – juin 2022

Assurances sociales – statistique de l’AVS 2021

En décembre 2021, 2’470’700 personnes en Suisse ou à l’étranger ont perçu une rente de vieillesse et 207’100 une rente de survivant. Par rapport à l’année précédente, le nombre de bénéficiaires de rentes de vieillesse a augmenté de 1.3 %, soit 32’000 personnes. Dans 4600 cas (14 %), ces rentes ont été versées à des assurés résidant à l’étranger. Les cotisations des assurés représentaient 35.1 mias de francs en 2021. La Confédération, deuxième source de financement en importance, a versé 9.5 mias de francs. Le point de TVA prélevé en faveur de l’AVS a rapporté 3 mias de francs, selon le communiqué de l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS).

Assurances sociales – Les dépenses des prestations complémentaires (PC) ont augmenté de 1.4 % en 2021

En 2021, les dépenses consacrées aux PC ont augmenté de 1.4 % pour s’établir à 5.4 mias de francs, selon la statistique 2021. La Confédération a pris en charge environ 33 % de ces coûts, le reste étant assumé par les cantons. En décembre 2021, 219 900 personnes ont touché une prestation complémentaire (PC) à l’assurance-vieillesse, soit 1000 personnes ou 0.5 % de plus que fin 2020. La part des personnes au bénéfice d’une rente de vieillesse qui dépendent des PC représente 12.5 %. Fin 2021, 121 300 personnes ont touché une PC à l’assurance invalidité, soit 2200 personnes ou 1.9 % de plus que l’année précédente. La part des bénéficiaires d’une rente AI qui touchent une PC a augmenté de 0.7 % à environ 50 %. En 2021, 67 000 bénéficiaires de PC vivaient dans un home. Un montant de 3500 francs par mois en moyenne leur a été versé. 

Assurances sociales – statistique de l’AI 2021

En 2021, l’assurance-invalidité fédérale (AI) a octroyé des prestations à environ 460’000 personnes. Les comptes se sont soldés par un déficit de 0.4 mia de francs (résultat de répartition) pour des dépenses de 9.8 mias de francs. Avec 5.5 mias, les rentes représentent la plus grande part des dépenses. Sur les 248 200 rentes d’invalidité versées, 219’900 l’ont été en Suisse et 28’300 à l’étranger. Les mesures de réadaptation ont été octroyées à environ 217’200 assurés pour un coût total de 2 mia de francs environ. 111’600 prestations ont été fournies dans le cadre de mesures médicales (essentiellement à des enfants atteints d’infirmités congénitales), et des moyens auxiliaires ont été remis à 67 500 personnes. Enfin, l’AI a fourni à 50’400 personnes des prestations visant la réadaptation professionnelle, pour un montant de 849 mios de francs, selon le communiqué de l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Les primes de la Suva baissent à un plus bas record grâce au bénéfice

En 2021, la Suva a enregistré un nombre d’accidents légèrement supérieur à celui enregistré en 2020 pendant la première année de Covid-19, particulière à cet égard. Grâce à la diminution des nouvelles rentes d’invalidité et à la bonne santé des marchés financiers, l’assureur-accidents a pu néanmoins clôturer l’année sur un résultat en hausse. Les assurés profiteront donc de baisses de primes. L’année dernière, le résultat d’exploitation de la Suva s’est établi à 331 mios de francs contre 241 mios en 2020, ce qui est essentiellement dû à la dissolution des provisions. Les placements financiers de la Suva lui ont rapporté 4.2 mias de francs nets durant l’excellente année boursière 2021. Comme l’indiquait déjà son communiqué de mars, la performance des placements a atteint 7.5 % en 2021. Ce bon résultat bénéficie directement aux assurés de la Suva: en 2023, un montant total de 824 mios de francs leur sera reversé sous la forme d’une réduction de 20 % des primes nettes. Le Conseil de la Suva décidera de l’utilisation du solde des excédents au cours des prochaines années.

En outre, le supplément pour paiement fractionné sera revu à la baisse dès le 1er janvier 2023. La majoration baissera à 0.25 % de la prime annuelle pour le paiement semestriel et à 0.375 % de la prime annuelle pour le paiement trimestriel. Cela permettra d’alléger la charge des employeurs.

Engagé

A vos côtés, au service de votre talent. Le succès ne tombe pas du ciel, vous le savez bien en tant qu’entrepreneur ou dirigeant. Les risques font partie intégrantes du développement et de la gestion d’une entreprise. Nous nous engageons à vos côtés pour les gérer activement. Et derrière chaque risque se cache une opportunité, nous vous aiderons à les saisir…

Fiable

Une relation de confiance se construit sur la durée. Vous devez pouvoir compter sur un partenaire professionnel et fiable, qui vous propose différentes options et vous recommande des solutions. Nous mettons notre expertise dans la gestion des risques au service du développement de vos affaires et de vos projets. Vous avez d’autres priorités que de gérer vos contrats d’assurance et de prévoyance, confiez-nous cette tâche. Nous disons ce que nous faisons, et nous faisons ce que nous disons.

Transparent

De la transparence naît la confiance. Le monde des assurances et de la prévoyance semble souvent nébuleux, voire opaque. Notre mission est de le rendre transparent, pour que vous connaissiez le but de chaque franc investi dans vos couvertures. Afin d’éviter tout conflit d’intérêt, nous vous déclarons la source de nos revenus de manière transparente. Car nous visons une relation de confiance sur le long-terme, un vrai partenariat où nous serons deux gagnants.

Vous avez des quetions?

N’hésitez pas à nous contacter !

Léman Risk & Consulting S.A.
Ch. du Closalet 4
1023 Crissier

lemrisco (at) lemrisco.ch

Uniquement sur rendez-vous

FINMA: Registre n° 36'755

English EN French FR
Share This

Partager cet article

Partager cet article avec vos amis et vos connaissances!